Quand les fenêtre découragent les monte-en-l'air


L’un des principaux facteurs à prendre en compte lors de l'achat de fenêtres pour sa demeure reste l'ouverture et la fermeture. Il existe même des fenêtres fixes, qui ne bougent pas. Parmi les plus couramment répandues, se trouvent la fenêtre classique à un ou deux battants, la fenêtre basculante, facile d'entretien, et évidemment la fenêtre coulissante, avec un vantail qui glisse sur l'autre. Quelques systèmes s'ouvrent de deux manières : par exemple, la fenêtre oscillo-battante, qui marie battant et soufflet.

Parmi les modèles moins courants, vous pouvez envisagez la fenêtre à guillotine, qui s’ouvre verticalement.

Fenêtre en bois, en plastique ou en alu



Le choix de la matière pour vos fenêtres est lié à deux facteurs primordiaux : l'aspect et votre budget. Il est en effet essentiel qu'elles s'accordent avec le look de votre maison. La fenêtre en polymère thermoplastique se pose sans difficulté, se nettoie facilement et se révèle la moins onéreuse, même s’il ne faut pas se ruer sur le bas de gamme.

Fenêtre pvc

La fenêtre en bois présente des qualités esthétiques, durables et isolantes. Désormais, elle est également appropriée pour les grands espaces. La fenêtre en alu est plutôt réservée aux demeures modernes. Particulièrement résistante, elle se décline aussi dans de multiples tons.

Vous pouvez encore vous tourner vers une fenêtre composée de bois à l'intérieur et métal à l'extérieur. Les bricoleurs avertis peuvent mettre en place des fenêtres. Cela dit, il est préférable de s'adresser à un artisan. Vous êtes certain d'obtenir une pose aux normes en un temps record.

Il faut également savoir que vous bénéficierez alors d’un taux de TVA à 7% pour l'installation comme pour le coût des fenêtres. Enfin, des assurances couvrent les éventuels dommages. Votre sécurité est l'un facteurs à prendre en compte au moment du choix d'ouvertures , surtout jusqu'au 1er niveau. L'objectif est de éviter toute tentative de cambriolage.

Les huisseries ainsi que des persiennes et la solidité de la vitre sont essentiels. Il existe entre autres des vitres anti-effraction. Les ouvertures du rez-de-chaussée peuvent enfin être équipées d'une grille. Classique, au bord supérieur arrondi, en oeil-de-boeuf ou en triangle : on trouve quatre dessins d'ouvertures.

De multiples tailles sont fabriquées. Si l'une ne convient pas pour une poignée de millimètres, il est envisageable de faire des adaptations. Cependant, des dimensions uniques obligent au sur-mesure. Evidemment le prix s'en ressent et la réalisation des travaux par un professionnel certifié est indispensable.

Combien coûte une fenêtre ?



Le tarif des fenêtres est fonction du matériau, de leur largeur, de leur dessin, de leur ouverture, etc. Pour vous donner une idée, une fenêtre droite en bois peut coûter jusqu'à 800€ ; le premier prix d'une fenêtre PVC tourne autour de 120€, d'une fenêtre aluminium 350€. A cela, s’ajoutent la plupart du temps les pièces comme les crémones. La pose de fenêtres robustes signifie encore des économies d'énergie.

Dans ce cadre, vous avez droit à un crédit d'impôt. Que ce soit en neuf ou en rénovation, les fenêtres sont une priorité pour l’isolation du logement. Mal isolées, elles peuvent effectivement vous faire perdre entre 10 et 25% d’énergie. En plus du confort thermique, le confort phonique a aussi son importance.

Voilà pourquoi on trouve de moins en moins de simple vitrage. La plupart des gens optent désormais pour le double vitrage. Dans les habitations HQE, il convient de poser du triple vitrage. Si vos fenêtres n'ont qu'un simple vitrage et que vous voulez une isolation plus performante, il y a l'alternative du survitrage sur une fenêtre en bois..


Liens connexes :